Interview Bilan de compétences : Cédric P.

Après 20 ans passés dans le domaine du meuble, Cédric P., 38 ans, a décidé d’effectuer un Bilan de compétences il y a quelques mois. Témoignage.

 

Pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

Je viens du “meuble”’. Je n’ai pas suivi de formation spécifique : j’ai appris sur le tas.

Après avoir enchaîné plusieurs petits boulots dans la restauration, et à l’Opéra de Nice, j’ai commencé comme antiquaire. Avant de travailler une dizaine d’années dans le mobilier neuf, dans des enseignes comme Roche Bobois, Cuir Center, et, dernièrement, Château d'Ax, où j’ai occupé le poste de Manager des ventes, jusqu’il y a quelques mois.

Témoignage Bilan de Compétences Cédric P

 

Qu’est-ce qui vous a amené à faire un Bilan de compétences ?

L’été dernier, cela faisait près de 8 ans que je travaillais dans la même entreprise.

Je voulais avoir mes week-ends : j’en avais marre de travailler tous les samedis, tous les jours fériés, tous les dimanches de solde. Cela faisait 20 ans, cela me pesait de ne pas voir mes enfants. Je voulais vraiment en profiter. C’était le bon moment pour changer.

Sauf que voilà. Après 20 ans dans le même domaine, ça me semblait difficile de me reconvertir. Je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire, j’étais complètement perdu. J’avais besoin de savoir où j’en étais, vers quoi je pouvais m'orienter.

Un ami m’a recommandé de faire un Bilan de compétences. Il m’a expliqué en quoi ça consistait. Je trouvais que c’était une bonne idée pour faire le point sur mon parcours professionnel, être guidé et savoir si je poursuis dans la même entreprise ou si je décide de partir.

 

Comment s’est déroulé votre Bilan de compétences ?

Ma conseillère avait une approche psychologique qui m’a beaucoup plu. J’avais beaucoup apprécié sa méthode de travail. Je la trouvais très compétente. Et son accompagnement m’a fait beaucoup de bien. 

 

Quel en a été le résultat ?

A la sortie du Bilan, ma conseillère et moi nous sommes dirigés vers un BTS Management des Unités Commerciales.

Cela m’a demandé un peu de travail de reprendre les études parallèlement à mon poste, en novembre dernier. Mais je l’ai fait, en faisant une VAE. Et je l’ai réussi.

 

Comment s’est déroulé “l’après”-Bilan de compétences ?

Ma gérante a décidé de mettre le magasin en vente le 31 janvier dernier. Et cela ne m'intéressait pas du tout d'être “repris” par une autre marque. J’ai donc décidé de partir avec une rupture conventionnelle.

A la suite de quoi j’ai cherché un poste dans le Management. Mais en sortant du “meuble”.

Il y a beaucoup de domaines qui auraient pu me correspondre, en tant que manager ou commercial, notamment dans la téléphonie. Mais, en un mois de recherches, je n’ai pas trouvé de postes qui me plaisaient plus que ça.

 

Dans quelle situation professionnelle êtes-vous aujourd’hui ?

J’ai décidé de me réorienter vers tout autre chose, en mars dernier, puisque je suis désormais agent immobilier. Beaucoup de monde me voyait là-dedans.

C’est même quelque chose que ma conseillère m’avait recommandé au moment du Bilan de compétences. C’était ressorti lors des tests psychométriques que j’ai passés. Mais je n’en avais pas envie à ce moment-là. Ce n’est pas ce que je voulais.

Puis j’en ai parlé à mes amis. J’ai eu une opportunité. J’ai testé. Et depuis mars, je suis à la tête de ma micro-entreprise. Et ça me plaît.

 

Quel est votre sentiment ?

Je suis heureux. Aujourd’hui, toutes les contraintes que j’avais dans le “meuble” sont derrière moi, puisque je choisis mes propres horaires de travail.

Je débute, donc au niveau du salaire, c’est un peu dur au début, c’est normal. En revanche, au niveau de la vie de famille, il n’y a aucun doute.

 

Êtes-vous satisfait de votre Bilan de compétences ?

Je suis complètement satisfait de mon Bilan de compétences. Cet accompagnement m’a fait beaucoup de bien. J’ai même recommandé vos services à des personnes autour de moi, qui se posaient les mêmes questions que moi.

Je trouve que c’est une belle remise en question, sur plein de choses. Cela peut vous permettre d’ouvrir les yeux sur des métiers auxquels vous ne pensiez pas.

C’est aussi une grande aide psychologique : à chaque fois que je sortais de mon rendez-vous avec ma conseillère, j’avais un peu plus confiance en moi.

C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’a encouragé à faire un BTS, avec une VAE… Mais aussi à suivre une préparation TOEIC en anglais.

C’est vraiment mon Bilan de compétences qui m’a permis de trouver la confiance et la motivation pour faire tout cela.

Notre équipe répond à vos questions

ou

Faites votre demande

Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, en vous adressant à PERSPECTIVE Conseil, Coaching et Formation - 11 Av. Georges Clemenceau 06000 NICE - Tél. 09 72 55 35 86 – contact@pccf.fr – www.perspective-ccf.fr. SARL au capital de 15.000 € - SIRET N° 792 767 873 000 21 - Déclaration d’activité organisme de formation professionnelle continue N° 93.06.07160.06.