Interview Bilan de compétences : Laurence B.

Infirmière depuis 23 ans, à Nice, Laurence B. a songé à se reconvertir il y a quelques mois, en raison de problèmes de santé. Témoignage.

Pouvez-vous présenter votre parcours en quelques mots ?

Je suis infirmière depuis 23 ans, à Nice. Mon emploi me plaît, mais je rencontre, depuis quelque temps, des problèmes d’allergies au niveau des mains, en raison des obligations d’hygiène que le milieu de la santé impose (lavage des mains, gants, etc.).

Il y a quelques mois, je me suis dit que ce n’était plus possible : je souffrais de trop.
Il fallait absolument que je trouve autre chose. Je voulais poursuivre dans ce domaine, mais pour un poste qui me convienne.

Qu’est-ce qui vous a amené à faire un bilan de compétences ?

Face à cette situation, un membre de ma famille m’a recommandé de faire un bilan de compétences, il y a quelques mois. J’appréhendais un peu, parce que ce n’est pas évident de se livrer. La réussite du Bilan dépend beaucoup de la conseillère que vous avez en face de vous. Si elle sait y faire…

Comment s’est déroulé votre bilan de compétences ?

Je me suis lancée, et j’ai réalisé mon bilan de compétences au milieu de l’année 2018, sur une période de 4-5 mois. Au début, je ne connaissais pas ma conseillère. Puis on a fait connaissance. J’avais un bon relationnel, avec de bonnes affinités.

J’ai trouvé cela super, parce que vous faites le point sur vous, votre carrière, tout ce que vous avez envie de faire, votre personnalité… Vous faites le point sur tout. Ce qui vous donne énormément de pistes !

Quel en a été le résultat ?

Au moment d’aborder mon bilan, je n’avais aucune idée de ce que je voulais ou pouvais faire. Si j’avais pu changer totalement de métier, c’est ce que j’aurais fait. Mais d’après le bilan, je suis quand même faite pour ce que je fais aujourd’hui, puisque les dimensions d’aide et de relationnel sont très présentes dans ma personnalité.

En termes de métiers, je vais me diriger vers la sophrologie. Cela me permet de rester dans le domaine de la santé, mais sans les contraintes que j’ai aujourd’hui.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Je suis toujours infirmière à l’heure actuelle. Je vais entreprendre les démarches d'ici quelques semaines, pour commencer ma formation en novembre, le temps d’avoir les accords de prise en charge. La formation va durer 6 mois, à raison de 2 jours tous les 15 jours, parallèlement à mon emploi actuel.

Quel bilan dressez-vous de votre... bilan ?

Je suis reboostée. Cela vous redonne confiance en vous, et vous encourage à sortir de votre zone de confort. Cela vous permet de rebondir.

Le bilan de compétences n’a pas seulement des conséquences au niveau professionnel, mais aussi au niveau social : vous vous confiez à une personne que vous ne connaissez pas et qui ne vous connait pas. Et ça fait du bien.

Recommanderiez-vous le bilan de compétences autour de vous ?

J’ai déjà recommandé à plusieurs personnes de faire un bilan de compétences. Hier, je ne savais même pas que cela existait. Aujourd’hui, je le recommande à mon frère, à plein de monde. Il ne faut pas hésiter à franchir le pas.

Notre équipe répond à vos questions

ou

Faites votre demande

Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, en vous adressant à PERSPECTIVE Conseil, Coaching et Formation - 11 Av. Georges Clemenceau 06000 NICE - Tél. 09 72 55 35 86 – contact@pccf.fr – www.perspective-ccf.fr. SARL au capital de 15.000 € - SIRET N° 792 767 873 000 21 - Déclaration d’activité organisme de formation professionnelle continue N° 93.06.07160.06.